Le deuxième volet du contrat territorial est consacré à l’assainissement domestique, collectif comme non collectif.CT Densit ANC

Les actions portent sur :

- la mise aux normes d'installations d’assainissement non collectif,

- le raccordement des habitations qui passeront au réseau collectif,

- l’amélioration du traitement du phosphore dans les stations d’épuration (STEP).

La carte ci-contre dévoile les secteurs à prioriser dans la réhabilitation des installations d’assainissement non collectif.

Elle est issue du diagnostic réalisé en amont du contrat territorial. Le SIDE (au travers du SPANC),  réalise les diagnostics de bon fonctionnement et évalue ainsi la qualité de votre installation ANC.

Si des travaux de réhabilitation sont à entreprendre, une subvention forfaitaire de 4 200 € est versée par l’Agence de l’Eau, sous réserve que :

- le rejet (à l'intérieur ou en dehors de la parcelle privée) d'eaux usées de l'installation soit avéré,

- l'installation soit antérieure à 1996,

- l'habitation (principale ou secondaire) ne soit qu'à usage domestique.

Concernant l’assainissement collectif, le SPAC prend en charge les contrôles de raccordement au réseau.

Ce volet assainissement comprend également une action concernant la réhabilitation de la STEP d’Augignac. Cette action est portée par la mairie d’Augignac, en collaboration avec le SATESE (Service d’Assistance Technique pour l’Épuration et le Suivi de l’Eau).

Il ne faut pas oublier que la mise en place des actions du contrat réside dans le volontariat. Le syndicat fait donc en sorte de vous aider de la façon la plus pertinente qu’il soit, afin que vous adhériez à la démarche, en partenariat avec le Conseil Départemental et l'Agence de l'Eau Adour-Garonne.

AEAGDEPARTEMENTépandage ANC